S'abonner à la newsletter

Hair Beauty 365 : une plateforme exclusive

logo-hairbeauty-365-cmjn

Comme bien d’autres événements professionnels, le MCB by Beauté Sélection a traversé la pandémie mondiale et a dû reporter son édition « physique » de 2020 et s’adapter. Il en tire les enseignements aujourd’hui, en présentant la nouvelle plateforme de contenu professionnel Hair Beauty 365, laquelle sera opérationnelle courant septembre.

« Le live est fondamental et il l’est encore plus aujourd’hui, après tout ce que nous avons traversé, souligne Christophe Gabreau, co-président du MCB by Beauté Sélection. L’idée, c’est de rendre complémentaires les événements live et le digital. De favoriser le présentiel pour tout ce qui est rencontres, contacts business, artistique, qui constituent une expérience unique, et de le prolonger par une plateforme de contenu qualitatif, pour se former, tout au long de l’année. »

Une plateforme qui permettra de conserver le lien entre visiteurs et marques entre les événements « physiques », qui s’articulera autour de plusieurs thématiques, et dont je deviens rédactrice en chef (en gardant toute ma liberté pour le développement de Brunette, et mes activités de conseil).

Captations et création de contenu exclusif

Captations de shows, tables rondes, etc. sur les événements (MCB, BS Congress, Beauté Sélection Lyon…), création de contenu exclusif (vidéos, podcasts, articles…) : l’ensemble sera réparti en 4 rubriques principales avec, en ligne de mire, l’amélioration continue du service client : French Beauty, Tendances & Création, Beauté du futur, Apprenez des meilleurs.

screenshot_20210623 100049_write on pdf

Evidemment, le contenu sera disponible à tout moment, partout, et également conçu pour l’accès via smartphone (70% du trafic internet). Il permettra aux professionnels de booster leur développement business et d’intégrer une logique de formation technique permanente. Il s’adressera en priorité aux visiteurs des événements professionnels, mais pourrait s’élargir rapidement à un public acheteur, habitué au digital, et qui ne se déplace pas nécessairement sur les salons.

Un public « non visiteur » qui, le eMCB l’a prouvé, peut aussi finir par s’intéresser aux événements « physiques » à partir de l’expérience digitale… (comme pour certains pro qui ont découvert le BS Congress grâce au eMCB). Bref, difficile aujourd’hui de se limiter et surtout d’opposer les expériences présentielles et numériques, tant il peut y avoir, au contraire, de synergies. L’année écoulée nous a montré à quel point nos certitudes peuvent être balayées en quelques mois, et à quel point, aussi, la capacité d’adaptation des individus est infinie. Les coiffeurs l’ont bien compris, et le MCB aussi.

Voir aussi : MCB, l'édition tant attendue

23/06/21

S'abonner à la newsletter