Newsletter

Toujours plus blondes !

blondeme_allegée-2
 (Visuel d'ouverture, ci-dessus : BlondMe, Schwarzkopf Professional)

 

Depuis « Les hommes préfèrent les blondes », le célèbre film d’Howard Hawks de 1953 avec le duo explosif Marilyn Monroe/Jane Russell, rien n’a véritablement changé sous le soleil : le blond exerce toujours, auprès des femmes comme des hommes, une certaine fascination.

Or, ces derniers mois et tout particulièrement en ce mois de janvier, les choses semblent s’accélérer, sur le marché du blond : Schwarzkopf Professional vient de relancer sa célèbre gamme BlondMe, ligne de coloration d’oxydation entièrement dédiée aux blondes qui avait été une pionnière sur ce marché spécifique. Revlon Professional s’apprête à sortir, le 1er février, sa nouvelle gamme Magnet Blondes, issue de sa coloration Blonderful, laquelle a été entièrement repensée et reformulée. (Toutes les précisions plus bas)

Chouchouter les fibres très sensibilisées

Côté soins dédiés, et en dehors du suivi à domicile inclus dans ces deux colorations d’oxydation spécifiques, les maisons de produits mettent les bouchées doubles pour chouchouter les fibres sensibilisées par les décolorations. Les gammes de soins pensées pour les cheveux blonds - réparation, correction/neutralisation des reflets - existent pourtant, sur le marché, depuis un moment déjà.

kerasrase 2 recadré allégé

Visuel : Blond Absolu, Kérastase

 

Mais ce qu’on voit arriver aujourd’hui, ce sont des produits conçus pour accompagner, réparer et sublimer les cheveux décolorés, très sensibilisés, ayant subi des transformations extrêmes, à l’instar des 3 derniers produits sortis ce mois-ci dans la gamme Blond Absolu de Kérastase : la famille des Cicaextrême, autour du shampooing-crème ultra nourrissant en pot, du masque réparateur et de l’huile fortifiante, tous dopés par un duo d’acides hyaluroniques/huile d’edelweiss - comme toutes les autres références de la ligne Blond Absolu. Lesquels suivent de près la sortie du sérum Cicanuit et du soin personnalisé Fusio-Dose disponible en salon.

Chez Redken, la nouvelle gamme Extreme Bleach Recovery, sortie début janvier, a été pensée en trois temps pour réparer les cheveux décolorés, autour d’un shampooing fortifiant infusé en cica, d’un traitement lamellaire hydratant, et d’un soin sans rinçage également formulé à base de cica pour augmenter la résistance du cheveu et le soigner entre deux services déco. Les propriétés médicinales de la centella asiatica sont mises au service de la réparation capillaire.

redken 2020 extreme bleach recovery system opt1 after 4x5 copie

Visuel : Bleach Recovery System, Redken

 

En effet, le point commun de tous ces derniers lancements, c’est d'accompagner au mieux les décolorations les plus fortes, et de « pousser » les limites du blond au-delà de ce qui semblait encore faisable il y a quelques années. Tant en termes de soins reconstructeurs que de techniques, bien sûr.

La révolution des technologies renforçatrices des ponts

Ces transformations extrêmes, du brun au blond et même, aujourd’hui, des cheveux asiatiques, frisés voire même afro au blond, ne sont envisageables que depuis que les technologies d’additifs du type Olaplex sont apparues sur le marché, en 2015.

Aujourd’hui, toutes les maisons de produits professionnels ont développé leur propre protecteur/renforçateur/créateur de ponts disulfure, ces fameuses liaisons qui peuvent être détruites ou fragilisées lors d’une coloration/décoloration. Ces systèmes en « Plex » ou « Bond » sont souvent directement intégrés dans l’offre de coloration.

C’est ainsi qu’il y a quelques mois, L’Oréal Professionnel avait lancé une nouvelle génération de poudre éclaircissante dans sa gamme dédiée Blond Studio : la poudre Blond Studio 8 Bonder Intégré, incluant sa propre technologie renforçatrice des ponts disulfure. Une poudre multi-techniques pour éclaircir jusqu’à 8 tons tout en préservant l’intégrité et la force des cheveux, et ouvrir le champ des possibles.

justine blond studio 9 small

Visuel : Blond Studio, L'Oréal Professionnel

 

De son côté, Wella propose depuis juin 2020 le nouveau formulaire Blondorplex, qui permet de protéger la fibre capillaire pendant la décoloration. Mais on peut aussi utiliser une gamme de décoloration professionnelle comme Solaris, la référence chez Eugène Perma Professionnel, par exemple (éclaircissement de 2 à 9 tons), en y associant l’additif Olaplex.

Intégrée ou non dans les gammes de décoloration, c’est cette innovation technique, bien relayée par les différents acteurs du marché, qui explique la déferlante, depuis lors, des blonds polaires, des gris, et de toutes les expérimentations édito et artistiques autour des couleurs vives ou pastel hyper visibles sur Instagram, notamment.

Des blonds plus divers et plus inclusifs

Les coloristes se le permettent parce que… le dommage sur la fibre est sans commune mesure avec ce qu’il aurait été avant l’utilisation de ces additifs protecteurs. Mais ce que cette révolution technologique rend aussi possible, du même coup, c’est une certaine démocratisation de l’accès au blond. L’irruption d’un blond plus… inclusif, pourrait-on dire.

Dans nouvelle version de BlondMe, par Schwarzkopf Professional (qui conserve sa technologie renforçatrice de liaisons intégrée, et son pouvoir d’éclaircissement jusqu’à 9 tons), la gamme de soins à domicile a été complètement repensée. Hier concentrée sur l’accompagnement des blonds froids ou dorés, elle propose aujourd’hui une segmentation beaucoup plus éloquente, qui s’adapte non seulement aux différents blonds mais aussi à toutes les textures de cheveux : avec un trio de soins pour les cheveux fins à normaux, et un autre pour les cheveux normaux à épais, qui adaptent, donc, leur pouvoir nourrissant à la texture du cheveu…

sanna_393_v3_cmyk_hr

Visuel : BlondMe, Schwarzkopf Professional

 

A côté de ça, un trio de soins existe toujours pour les blonds froids, un autre pour purifier « tous les types de blonds », et enfin un duo « Blonds Sublimes » s’attelle à réparer, protéger de la chaleur et des agressions extérieures tous les types de textures. Le message ? Il est clairement repris dans les visuels de la marque : le blond, aujourd’hui, c’est pour toutes les femmes, quelles que soient leur origine ou leur texture de cheveux (et c’est aussi pour les hommes !).

…et de plus en plus digitaux

Une campagne digitale de hashtags #BLONDESOFTHEWORLD a également été lancée sur les réseaux sociaux pour partager différentes interprétations de la blondeur, tandis que 9 visuels de blond(e)s, incarnant 9 métropoles internationales, l’accompagnent.

Même engagement chez Kérastase, qui a réussi à convaincre son égérie aux 27 millions de followers sur Instagram, la très brune Emily Ratajkowski (alias Emarata), à passer au blond platine cet été (avant qu’elle ne redevienne brune, en toute liberté, et peut-être de nouveau blonde dans quelques mois…). Et qui joue aussi de ces signaux en faveur de la diversité des blonds dans sa dernière campagne de com’, shootée par le très pointu duo de photographes de mode Inez & Vinoodh.

dp emilie fernanda india_01 093g rvb

Visuel : Blond Absolu, Kérastase

 

A noter que Blond Absolu et Kérastase misent aussi sur l’influenceuse française Noholita (1 million de followers sur Instagram), bien connue des instagrameuses pour son blond polaire, tandis que Redken s’associe à Anne-Laure Mais / Adenorah (620 000 abonnés), créatrice de la marque Musier Paris.

Le soin ultime désormais possible chez les coiffeurs

Chez Magnet Blondes, de Revlon Professional, on propose un « éclaircissement sans compromis pour la beauté des cheveux ». Eclaircissement puissant (jusqu’à 9 tons), protection maximale grâce au BondIN System (qui inclut la protection/réparation/création de ponts disulfure, et une protection contre les agressions extérieures, thermiques, rayons UV…) et propriétés cosmétiques : la maison de produits a développé un protocole hyper complet pour préparer, protéger et réparer la fibre avant, pendant et après le service technique. Là aussi, l’idée est bien d’élargir à toutes l’accès au blond, tout en minimisant les effets négatifs.

revlon recadré allégée

Visuel : Magnet Blondes, Revlon Professional

 

Mais qui peut le plus peut le moins : Magnet Blondes propose aussi un éclaircissement « soft », d’1/2 à 1 ton sans faux reflets chauds pour homogénéiser un blond, si telle est la demande. Le blond sur mesure, c’est désormais une question de reflets, mais tout autant une question de textures de cheveux, et de techniques et de soins de haute qualité pour accompagner les désirs les plus fous.

Et ce n’est sans doute pas fini, car une nouvelle gamme de soins pro pour réparer les cheveux blonds décolorés très fragilisés, encore sous embargo, est prévue pour mars. Les femmes ont désormais la possibilité d’être toujours plus accro aux colorations et décolorations - et les confinements successifs semblent ne rien y changer. Aux coiffeurs de leur rappeler, maintenant, que c’est dans les salons que tout ça doit se passer - et que c’est là que seront disponibles les produits de suivi à domicile les plus efficaces.

Pour les transformations extrêmes, comme le passage au blond, rien ne vaut l’expertise des professionnels. Pour le service technique lui-même comme, bien sûr, pour le conseil et l’entretien de la chevelure à la maison.

25/01/21

Newsletter