Newsletter

L'Isec récompense Jason Thomas

bbbbdddd

Pour la 4ème édition de son concours « Faites la couv’ ! », l’Isec, école parisienne de coiffure, a fait plancher ses élèves de BP sur un thème très inspirant : « Rock ». En tant que partenaire de l’opération depuis l’origine, je faisais cette année encore partie du jury, cette fois au titre du web magazine Brunette. Et j’y ai vu des choses très intéressantes…

Le gagnant de cette édition 2019-2020 est… Jason Thomas, 19 ans, actuellement en alternance chez Angel Studio, et également finaliste du Style & Colour Trophy de L’Oréal Professionnel cette année. Sa création, sobre, ultra chic et résolument contemporaine, s’est plutôt positionnée dans le « glam’ rock », autour d’une double coque vintage savamment revisitée. Il fera donc la « couv’ » du book du concours 2020.

Clothilde Deville est quant à elle arrivée en seconde position, avec une autre vision du thème, forte et décoiffante : une création masculine audacieuse, mêlant coiffage inspiré des fifties et tresses africaines, à travers un jeu de contrastes de volumes et matières assez osé. Elle a offert un autre regard, sur le seul modèle homme du concours. Elle travaille chez Marisol, à « La Tresse Parisienne ».

thumbnail_img_20200623_094914

A gauche, la réalisation décoiffante de Clothilde Deville, arrivée deuxième, à droite, celle du gagnant Jason Thomas, dans un esprit "glam' rock" © D.R.

Initier les BP aux contraintes d’une photo de mode

Pour rappel, l’objectif du concours est d’initier les 2ème année de BP aux critères et aux contraintes d’une photo de mode, susceptible de faire la couv’ d’un magazine. Il ne s’agit pas seulement de réaliser une belle coiffure, mais aussi de choisir un beau modèle, d’opter pour un stylisme et un maquillage dans l’air du temps, et de peaufiner un cliché en studio, avec un photographe professionnel. En un mot : d’affûter son regard pour faire un pas dans la cour des « grands ».

L’école prend tout ça en main en organisant un shooting collectif pour les participants, qui bénéficient ainsi tous des mêmes conditions pour l’aspect technique de la photo. Ensuite, à eux de jouer, grâce au coup de pouce d’un parrain coiffeur très engagé dans l’opération, autre originalité de ce concours. C’est ainsi Jérôme Guézou, coiffeur ambassadeur L’Oréal Professionnel qui avait joué le jeu pour la toute première édition, en 2017, suivi par Nicolas Goudeau, coiffeur ambassadeur pour Wella Professionals, puis par Laetitia Guenaou, pour la Haute Coiffure Française et L’Oréal Professionnel.

montage_faites la couv 09 2019 copie

Cette année, c’est Gauthier Magnette, coiffeur/maquilleur/perruquier diplômé de l’Atelier du Griffon, qui a endossé ce rôle-clé : le parrain explique en effet le thème choisi et donne ses conseils et astuces pour coller au mieux au sujet. Le photographe révèle aux candidats les critères d’un beau cliché. On leur explique ensuite ce qu’est une planche tendances, afin qu’ils puissent en présenter une au jury.

Les 12 meilleurs continuent l’aventure du shooting, avec 2 heures de préparation des modèles et une demi-heure de prise de vue pour chacun. Ils choisissent leur photo. A noter : si l’édition 2019-2020 aura une saveur particulière, du fait du confinement, les élèves devraient tout de même être « physiquement » récompensés, si tout va bien, le 12 octobre, autour d’un apéro / remise des prix tout en convivialité. A suivre !

21/06/20

Newsletter