Newsletter

Le MCB 2020 n'aura pas lieu

photo-pascal-latil-mcb-2019-alfaparf-92-copie

Les organisateurs y ont réfléchi jusqu’au dernier moment, explorant toutes les options possibles, et retardant même d’une semaine la prise de décision cruciale. C’est finalement la voix de la sagesse qui l’a emporté, dans un contexte paradoxal et complexe, en France, à la fois de nette amélioration sur le plan sanitaire et d’incertitude pour l’avenir. L’édition 2020 du MCB, qui devait se tenir du 12 au 14 septembre prochains, à Paris, n’aura donc pas lieu, alors même que les autorisations d’ouverture et de tenue, à partir du 1er septembre, pour les parcs d’exposition et pour les événements réunissant plus de 5000 personnes, étaient tombées depuis un bon moment.

« Malgré les évolutions positives de la situation sanitaire, le manque de clarification sur les modalités de tenue des grands événements à la rentrée de septembre, les incertitudes sur les déplacements de nos exposants et visiteurs internationaux, et la très forte concentration de participants présents sur le salon, nous conduisent en pleine conscience à ne pas maintenir l’édition 2020 », précise ainsi Christophe Gabreau, président de Standing Events, société organisatrice de l’événement.

Rendez-vous en septembre 2021

« Depuis des années, le MCB by BS est LE rendez-vous de la profession toute entière, un moment riche d’échanges qui met en lumière auprès du public et des plus hautes autorités le dynamisme de la coiffure française, rappelant ainsi sa place de deuxième secteur de l’artisanat, ajoute Christophe Doré, président de l’Unec. Du fait de la crise que nous traversons, toutes les conditions n’étaient malheureusement pas réunies pour perpétuer la tradition. » L'événement prend date pour les 11, 12 et 13 septembre 2021.

thumbnail_un mcb bonde pascal latil

Dans les allées du dernier MCB... et, sur scène, show Alfaparf (photo d'ouverture de l'article) © Pascal Latil

 

Concrètement, si les autorisations de principe pour la tenue des événements à la rentrée étaient bien actées, toutes les précisions manquaient encore pour l’organisation précise de l’exposition, de ses flux de circulation, de ses shows, rendant impossible la mise en place du MCB dans un timing d’à peine plus de deux mois. « Nous n’avons toujours pas le référentiel sanitaire, par exemple », déclare ainsi Christophe Gabreau, qui déplore le manque de clarté de la communication gouvernementale sur toute cette période, un flou que les salons de coiffure ont pu expérimenter eux-mêmes lors de la phase sensible de réouverture...

Un bon tiers des exposants du MCB sont internationaux, et risquaient aussi de ne pas pouvoir venir, dans un contexte international d’aggravation de l’épidémie et de fermeture des frontières, tandis que même les Européens, Italiens en tête, risquaient d’hésiter face à tout déplacement.

Beauté Sélection Lyon maintenu pour le moment

Pour Beauté Sélection Lyon, qui est programmé les 22 et 23 novembre, soit 10 semaines plus tard, Christophe Gabreau reconnaît être dans une dynamique plus positive et, à date, sur une ligne de maintien de l’événement : « Nous aurons plus de deux mois de plus, et toutes les précisions nécessaires sur les modalités d’organisation - nous sommes d’ailleurs déjà en train de réfléchir à l’utilisation des halls, avec Eurexpo. Par ailleurs, nous avons beaucoup moins d’exposants internationaux à Lyon, et très peu de visiteurs étrangers - essentiellement des Suisses et des Italiens. »

thumbnail_4 show snatch par didact pour wella professionals jérémie leconte 2

Show "Snatch" par Didact au dernier Beauté Sélection Lyon © Jérémie Leconte

 

Coiffure Beauté Méditerranée, qui avait déjà reporté ses dates de mars aux 11-12 octobre prochains, attendait encore, il y a quelques jours, la décision « du grand frère, le MCB, pour se positionner de façon cohérente », comme le précisait son organisateur Olivier Sittoni. Nul doute que sa décision, dans le contexte déjà très difficile d’une première annulation, suivra de près celle du MCB.

Un Coiffure Beauté Méditerranée qui, s’il est reporté, le sera désormais à l’automne 2021, et pas à mars 2021. Avec le grand salon international du Cosmoprof, en Italie, qui ne se tiendra également qu’en 2021, c’est toute la profession qui paye un lourd tribut à l’épidémie mondiale du coronavirus. Et qui devra se serrer les coudes, pour une fois, pour que tous ces événements indispensables puissent se relever, car ce sera difficile...

 


Les alternatives digitales

Des alternatives digitales sont prévues. Le MCB a ainsi décidé de lancer, du 13 au 17 septembre, « une plateforme digitale pour faciliter la mise en relation, la recherche de produits ou services adaptés (…). Les participants pourront échanger librement avec des experts, contacter leurs fournisseurs habituels ou découvrir de nouveaux concepts, et participer à des conférences et formations en ligne. » Tandis que Wavy avait déjà annoncé de son côté, depuis plusieurs semaines, la création de Beauté Coiffure Digital, les 6 et 7 septembre, « le tout 1er événement 100% en ligne et 100% gratuit qui réunit les professionnels de la coiffure et de la beauté sur une seule et même plateforme, www.beautecoiffuredigital.fr ». Restera à évaluer la représentativité de ce dernier événement pour le secteur…

 

23/06/20

Newsletter