Newsletter

Crise : quand une influenceuse star agit

chiara-3-bd

A l’heure où les influenceuses ont du mal à sortir de leur bulle de bonheur affiché et du défilé permanent, certaines se démarquent franchement. Comme l’Italienne Chiara Ferragni, star d’Instagram avec ses 18,8 millions d’abonnés, et surtout Milanaise confinée comme ses concitoyens depuis le 9 mars. Elle a cherché, depuis, à sensibiliser ses followers, Italiens ou non. Mais surtout, pragmatique et solidaire, elle a eu l’idée de mettre sa notoriété à profit pour créer, avec son mari le rappeur italien Fedez, une campagne de crowdfunding, laquelle servira à la construction d’une nouvelle unité de soins intensifs à l’hôpital San Raffaele de Milan qui devrait être prête dans moins de deux semaines maintenant.

Un appel aux dons massivement suivi

Lancé le 11 mars et accompagné d’un texte qui faisait le point sur la situation de la pandémie en Italie et sur la saturation inquiétante du système hospitalier, l’appel aux dons a, en quelques jours, permis de récolter plus de 4 millions d’euros :

« Ceci pour expliquer la situation à mes followers étrangers (70% de mes 18, 8 millions d’abonnés) qui clairement ne comprennent pas que la situation ici en Italie est très grave : nous comptons plus de 10 000 cas, plus de 600 morts et plus de 5000 personnes hospitalisées dans de très mauvaises conditions. Les hôpitaux ne sont pas suffisamment préparés. Les médecins et infirmières font tout ce qu’ils peuvent pour aider le plus de monde possible, mais si le nombre de malades ne diminue pas, ils vont devoir commencer à faire du tri en fonction des patients selon leur âge et leurs chances de survie », s’alarmait ainsi Chiara Ferragni dans ce post.

thumbnail_screenshot_20200316 164437_instagram

En 24 heures, le couple avait déjà récolté 3 millions d’euros. Depuis, la cagnotte ne cesse de croître. « S’il vous plaît, comprenez qu’il ne s’agit pas d’une quelconque grippe. C’est beaucoup plus dangereux que ça pour tout le monde, met-elle en garde sur Instagram. Restez chez vous autant que possible pendant cette période difficile ».

Confinement total de la botte italienne depuis le 9 mars

Depuis le lundi 9 mars, on le sait, c’est toute la botte italienne qui subit la mesure très dure mais difficile du confinement total – en avance sur la France, avec le développement exponentiel de la pandémie dans le pays, premier foyer du coronavirus en Europe. Au 17 mars, l’Italie comptait environ 28 000 cas officiellement recensés et plus de 2000 décès dus au coronavirus. En France, à la même date, nous en étions à plus de 6 600 cas recensés. A noter que seuls les décès et les personnes hospitalisées en réanimation peuvent être comptabilisés avec certitude. (Les cas recensés ne représentent que les patients qui ont officiellement été testés positifs, leur nombre est donc certainement bien plus élevé.)

 

 

 

19/03/20

Newsletter